Pourquoi intégrer un groupe plutôt qu’une thérapie individuelle?

N’est-ce pas paradoxal que d’ambitionner une mutation individuelle en s’immergeant dans un environnement collectif ?

Depuis la nuit des temps, les hommes ont utilisé la force du groupe comme levier pour se dépasser. En son sein, l’intelligence émotionnelle et affective, la communication des inconscients, la créativité, l’intuition et le partage règnent en maîtres. Il y règnent de multiples interactions propices au changement (résonances, transferts, empathie, etc.). Cette puissance constitue un moteur de développement, depuis les méditations collectives pratiquées dans le « sangha » (communauté de disciples Bouddhistes), jusqu’à la recherche du succès dans les affaires comme le « mastermind group » (Hill, 1937), en passant par le chamanisme. Sans oublier l’engouement pour la sociocratie et l’intelligence collective en entreprises, correspondant à un besoin actuel.

Je précise que le groupe thérapeutique constitue un laboratoire relationnel complémentaire à la thérapie individuelle, il ne la remplace pas. Offrant de multiples avantages, il s’inscrit dans mon modèle intégratif construit pas à pas à partir de ma pratique, mes connaissances médicales et d’autres formations.

Quelles thématiques sont abordées durant un groupe ?

Elles nous concernent toutes potentiellement :

  • résoudre une prise de poids
  • sortir d’addiction
  • éviter un burn-out
  • traverser un deuil ou une séparation
  • oser ses choix
  • apaiser une famille recomposée
  • trouver un partenaire
  • être soi sans crainte du jugement
  • et bien d’autres.

Exemples d’objectifs personnels

  • recréer la joie à partir de votre souffrance
  • résoudre vos problèmes personnels présents ou passés
  • solutionner vos difficultés professionnelles ou familiales
  • reconnaître et exprimer vos émotions
  • gérer le stress
  • contourner les obstacles à la constitution ou à la pérennité de votre couple
  • dépasser vos crises personnelles
  • gérer vos pressions familiales
  • vous épanouir et mieux communiquer avec les autres

Comment se déroule un groupe résidentiel ?

Préalable

Nous commençons par une exploration en thérapie individuelle pour identifier les origines possibles de vos difficultés à changer un ou plusieurs aspects de votre vie. Ensuite, il s’agira de choisir ensemble, parmi ces hypothèses, les pistes de résolution qui nous semblent à la fois accessibles et appropriées.

Animation

Ce groupe est animé par deux psychiatres, psychothérapeutes, intégrant différents modèles thérapeutiques : analyse systémique, analyse transactionnelle, bonding, gestalt, symbolisation, constellation familiale, psychodrame, rebirth, avec des références analytiques.

Programme

Le déroulement de l’activité thérapeutique principale en groupe résidentiel s’effectue par tranches à partir d’objectifs de changements « traduits » en objectifs thérapeutiques avec l’aide des thérapeutes avant le groupe.

 Premier jour

– Inscription
– Présentation des membres du groupe
– Règles de fonctionnement
– Précision des objectifs personnels

Tranches de thérapie

 Deuxième et troisième jours

Tranches de thérapie (avec possibilité de travail régressif)

 Quatrième jour

– Tranches de thérapie
– Bilans et feed-back

 Autres activités

– Activités thérapeutiques et tâches en sous-groupes
– Distractions, jeux et délassements.
– Repas bio

Témoignages

Le deuxième jour de la thérapie de groupe, avant mon travail, j’ai vraiment failli faire ma valise dans la nuit et m’enfuir comme un voleur ! Si cela vous arrive, résistez à la tentation et marchez sur les braises. Sur les vingt personnes du groupe, sept ont eu la même tentation. Aucun n’y a cédé.                –  Aziz.

Condition de participation

Pour garantir qu’un groupe soit thérapeutique, le respect de toutes les règles de fonctionnement est indispensable. Par conséquent, avant le travail proprement dit, chacun s’engage à en respecter toutes les règles. Après s’être assuré de les avoir bien comprises et de s’être enquis des clarifications nécessaires éventuelles.